La 'Festa dei Ceri' est dédiée à Saint Ubaldo (15 mai), patron de Gubbio et évêque de la ville qui mourut en 1160. Trois architectures méticuleusement travaillées, d'environ 5 mètres de haut et 260 kg de poids, chacune avec un saint représentant d'une partie de Gubbio au sommet.

Saint Ubaldo, patronne de la ville et de la maçonnerie, abrite une famille de "ceraioli" de couleur jaune. Le bleu est destiné à Saint George, le représentant du concessionnaire. Enfin, en noir, les ceraioli paysans soutiennent saint Antoine.

Le matin, il y a la procession et le défilé des trois saints.   Sur une place surpeuplée, les trois familles de ceraioli fixent leur saint sur le Cero. Au son du "Campanone", les trois structures poussent d'un coup de reins et les ceraioli soulèvent rapidement le Ceri verticalement.

 

La course commence. Le Ceri ne peut jamais être surmonté et l'ordre doit toujours être Saint Ubaldo, Saint Georges et Saint Antoine. Si une partie du Cero tombe, les autres s'arrêtent pour l'attendre.

La course est divisée en 4 sections, pour un total de 4 km et 300 mètres. Parmi ces tronçons, le premier est l'un des plus difficiles, car 650 mètres de dénivelé sont tous des descentes. Après une longue deuxième ligne droite qui arrive sur la Piazza Grande, la troisième voit deux moments très spectaculaires:'girate' et 'buchetti'. Le girate sont trois tours rapides du Ceri autour de Piazza Grande pour rendre hommage aux autorités de la ville, tandis que les buchetti sont deux ruelles étroites en montée enchâssées dans les murs qui ne permettent même pas l'utilisation des armes. Ce tronçon se termine à la Porte de Saint Ubaldo, point de départ de la prochaine ascension du Mont Ingino.

 

La quatrième et dernière étape est la plus disputée. En fait, les ceraioli de Saint Georges et Saint Antoine tentent d'empêcher que, après la longue ascension faite de terre et de courbes en épingle à cheveux, ceux qui amènent le Cero de Saint Ubaldo pour atteindre la Basilique du Patron avec tant d'avantages qu'ils peuvent fermer les autres et se réserver une première dévotion tous pour eux-mêmes.

La porte (si fermée par les ceraioli de Saint Ubaldo) divise le monde en deux: la marée jaune se réjouit dans le cloître en soufflant son propre Cero et, à l'extérieur, la foule immobile d'où surgit un terrier désolant.

 

Pour plus d'informations: www.ceri.it

Nous tenons à remercier Paolo, un jeune collaborateur et rédacteur en chef du blog Folle di Corsa.

http://folledicorsa.blogspot.it

Twitter (@folledicorsa)

Facebook (pagina di Folle di corsa)

Google Plus (+Folledicorsa)

folledicorsa@gmail.com

 

Festa dei Ceri di Gubbio (PG)

Fonte foto: Blog Folle di Corsa, sito internet evento e/o siti collegati

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black

© 2017 by INN Itinere

INN Itinere

Italy

innitinere@gmail.com

  • facebook
  • Twitter